Comparing comparable things

Last week at OW2Con, Talend CTO talked about their data and service integration solution. This sentence impressed me (almost this one, not sure it was so short):

We have more than 500 connectors!

Wow! Great, let’s have a look to that! What is a connector? In the Petals ESB context connectors are the bindings represented in the upper part of this well-known image

Petals ESB

Petals ESB

So, we have almost 8 connectors. Looks that we are poor… So let’s look in details what is a Talend connector: http://www.talendforge.org/components/.

Can you see that? A Talend component is almost an operation in a service, or let’s say that it is an input/output from a data source. So a service is not as generic as a Petals service but it is a specialized service i.e. we can also have tons of ‘components’ for Petals ESB, it just means that we have to provide configuration artifacts for all the services that we find: Salesforce, Amazon EC2, S3, all the databases in the world, etc, … Oh no, wait! Don’t you see the Talend component on the bottom of the figure just above? Yes we have a Talend connector so we have 500+ components in Petals ESB🙂

No really, Talend guys really do an incredible work and their recent press releases are really impressive. Congrats!

 

2 réflexions sur “Comparing comparable things

  1. Salut.

    Le titre est bien choisi. Et pour cause, le mot « component » n’a pas la même signification dans Petals et chez Talend. Les approches derrière sont elles aussi différentes. Les composants Talend sont des socles de génération (en gros, ils permettent de générer du code et de l’intégrer dans un script ou une classe Java). Avec Petals, les composants sont des bases de code réutilisables et configurables.

    Autrement dit, quand on utilise Talend, on va générer du code (créé en combinant l’utilisation de plusieurs composants Talend), alors qu’avec Petals, on va créer des configurations pour les composants (le principe étant de minimiser la quantité de code à écrire). Les composants Petals sont donc plus génériques, mais cela les rend plus difficile à écrire. Ce n’est pas un problème de framework (même si ça pourrait être mieux), c’est un problème de conception (trouver ce qui est générique et qui devrait être configuré). A noter qu’écrire un composant Talend n’est des plus simples non plus, mais dans la mesure où leur périmètre fonctionnel est plus restreint, il est plus facile de maîtriser leur complexité.

    Après, je me base sur mon expérience des composants pour l’intégration de données. L’ESB de Talend s’appuie sur Camel, qui possède lui aussi des composants (enfin, des modules). Je n’ai pas encore eu l’occasion d’aller voir qui fait quoi dans cet ESB (Camel, script d’intégration de données, etc). Pour cette raison, je ne suis pas non plus certain que le SE Talend supporte tous leurs connecteurs (en tout cas, pas ceux de Camel).

    Quoiqu’il en soit, modules Camel, composants Talend et composants Petals ont aussi une différence d’utilisation. Les composants Talend, c’est au niveau de l’outillage, pour la génération de code. Les modules Camel, ce sont des librairies Java dont on aura anticipé l’usage avant. Et les composants Petals, ce sont des extensions logicielles que l’on peut déployer et activer (resp. désactiver et désinstaller) à chaud dans le bus. Cela constitue une deuxième différence importante, après celle de la définition.

    Maintenant, il est vrai que le nombre de connecteurs est artificiel. Nous avons un connecteur JDBC qui peut aller taper dans plusieurs base de données. Il serait facile de le décliner pour chaque type de BD. Et d’un connecteur, on passe à 50. Si j’étais au marketing, c’est sans doute une évolution que je demanderais (la preuve, tu te sens obligé de décortiquer une telle annonce, c’est bien la preuve que ça marque les esprits ;)).

    PS : je viens de voir que tu as écrit en anglais, alors que j’ai commenté en français. Comme j’ai la flemme de tout traduire, je vais laisser ça comme ça…

    • C’est bien pour cela qu’il doit y avoir un effort sur la communication : Soit on dit bien que ce n’est pas la même chose, soit on dit que c’est la même chose mais dans ce cas on fournit les N Sus qui vont bien pour intégrer tout les services du monde😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s