In The Cloud – Jour 3 et bilan

A crêperie stand.

Image via Wikipedia - Un stand sympa!

Dernier jour de la conférence In The Cloud 2eme édition à Paris. Journée que je souhaite dédier à la visite des stands et à l’écoute de quelques conférences.

Quand je disais plusieurs fois que l’on pouvait tout mettre dans le Cloud, ce salon en est la preuve. Tout le monde fait du Cloud (ou prétend en faire) aujourd’hui. J’ai quand même pas mal rigoler en voyant des stands où des vendeurs de câbles pour datacenter avaient revêtu le plus beau des costards. Il y avait bien évidement les IBM, SFR, EMC et autres acteurs de solutions d’hébergement d’entreprise mais aussi quelques fournisseurs de datacenters. Au final, rien de bien transcendant…

Coté talks, je commence la journée par le talk sur ‘Business Process as a Service‘. Je m’attendais a quelque chose de très technique. Au final la conférence dévie vers les réseaux sociaux, la messagerie instantanée et autres sujets déconnectés du thème (en tout cas par rapport à ma vision des processus métiers). Ah oui, tiens j’ai appris que je faisais partie de la ‘génération Y‘ (ignare que je suis), j’ai du entendre ce terme une bonne trentaine de fois.
OK bon, passons à la suite, le sujet à l’air sympa ‘Comment sécuriser le cloud computing, cette mine d’or des hackers?‘. On parle 30 secondes de la dernière attaque en date sur le ministère de l’économie puis à chaque intervenant de donner son avis sur la sécurité dans le Cloud, ou plutôt sur la sécurité en général. Il est vrai que la sécurité reste de la sécurité, qu’elle soit pour le Cloud ou pas. Je m’attendais à des choses bien plus spécifiques encore une fois même si le Cloud est vague.
Allez dernière conférence de la journée ‘Quel modèle de déploiement pour le Cloud (public, privé, hybride) ? A quelle fin? Comment les orchestrer?‘. Comment dire… On tourne un peu en rond, je suis sur qu’un article sur wikipedia sur le public, privé et hybride existe déjà et résume à lui seul cette dernière conférence. Rien sur l’orchestration (administration?).

Au final, une conférence bien orientée business de part l’armé de commerciaux déployée sur les stands. Très peu de stand très technique comme je les aime (mis à part celui d’OW2), des conférences d’assez bas niveau bien que les intervenants soient de qualité (la faute aux animateurs/modérateurs). Pour faire simple, techos passez votre chemin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s